Projet de passeport batterie, une première mondiale en Allemagne

Autovista24 | 20 May 2022

À propos de l'auteur

Autovista24

Autovista24 informe quotidiennement les experts du secteur automobile, les décideurs ainsi que les analystes sur les tendances du marché. Les articles, vidéos, podcasts et webinaires sont le fruit de recherches et d'entretiens menés par l'équipe de journalistes d'Autovista24. Les collabarateurs du Groupe Autovista et d´Eurotax sont une source supplémentaire d'informations qu'Autovista24.com publie régulièrement.

Batteriepass
Si les batteries de véhicules électriques ne sont pas aussi vertes que le souhaiterait le secteur automobile, cela pourrait bientôt changer. Des fabricants de batteries et des constructeurs automobiles, dont BMW, Volkswagen, BASF et Umicore, ont formé un consortium pour mettre au point un passeport batterie de traçabilité de la composition et des émissions carbone des batteries de véhicule électrique en Europe. Ce projet est présenté comme une première mondiale.

Les 11 partenaires du consortium ont reçu 8,2 millions € pour élaborer les normes environnementales de collecte de ces données qui rassembleront l’information pertinente sur l’ensemble du cycle de vie de la batterie, de l’extraction des matières premières au recyclage. Le ministère fédéral allemand de l’Économie et de la Protection du climat (BMWK) finance le projet.

L’objectif est d’assurer la transition écologique vers une mobilité et un stockage énergétique bas-carbone, action qui aidera également à s’affranchir de la dépendance aux matières premières, grâce à l’accent mis sur le recyclage : une quantité minimum de plomb, cobalt, lithium et nickel devra être réutilisée dans la production de nouvelles batteries.

Des standards de batteries pour l’automobile électrique plus exigeants

Le projet sur trois ans est le premier passeport produit numérique de son espèce au niveau européen, à l’heure où la Commission européenne souhaite moderniser le cadre réglementaire européen touchant aux batteries de véhicules électriques pour assurer la durabilité et la compétitivité des chaînes de valeur. Avec ces réglementations transnationales, les passeports pourraient bientôt être la norme dans l’UE.

Ils respecteront les exigences du règlement européen sur les batteries qui s’appliquera à partir de 2026 à tous les nouveaux achats de batterie pour un véhicule, un système de stockage fixe d’énergie et les grosses batteries industrielles en Europe.

« La production européenne de batteries ne peut réussir que si elle se concentre sur la durabilité écologique dans autant de domaines que possible, a déclaré Michael Kellner, secrétaire d’État auprès du BMWK.

Avec le passeport numérique batterie, nous nous rapprochons de ces objectifs : il centralise des données importantes, notamment sur l’empreinte climatique et l’extraction des matières premières, données facilement échangeables entre acteurs économiques. Il indique aussi clairement les moyens de réparer ou recycler les batteries. »

Une gestion circulaire

Le projet de passeport batterie du ministère promeut une approche responsable et circulaire de la gestion des batteries industrielles et de l’automobile électrique. Le passeport enregistrera des informations essentielles et données techniques qui construiront une chaîne d’approvisionnement plus écologique.

Le consortium collaborera avec des partenaires comme Mercedes-Benz, ainsi qu’avec la Global Battery Alliance, qui plaide pour un cadre international de mesure, d’audit et de communication de paramètres sur l’ensemble de la chaîne de valeur grâce aux passeports batterie.

Circulor, fournisseur de traçabilité de la chaîne d’approvisionnement, fait partie du consortium et travaille avec des constructeurs automobiles comme Polestar et Volvo sur la traçabilité par blockchain des minerais et matières premières. La start-up mènera des simulations de flux de données et de transactions système en s’appuyant sur des normes de composition et normes techniques. Elle piste les matériaux composant les batteries et leurs émissions de gaz à effet de serre pour favoriser l’approvisionnement responsable.  

« Les batteries sont des actifs précieux et leur donner une fiche d’identité est essentiel pour des économies circulaires porteuses de sécurité des ressources et de réduction des émissions, a déclaré Douglas Johnson-Poensgen, directeur général de Circulor. C’est avec enthousiasme que nous apportons notre savoir-faire à cette initiative pionnière de passeport batterie. »

Ce contenu vous est présenté par Autovista24.

Veuillez noter que cet article est une traduction d’un article original publié en anglais sur Autovista24 et il peut donc contenir des fautes de grammaire mineures. En cas de divergence ou d’incohérence entre la traduction et la version anglaise, la version anglaise prévaut toujours.

Ceci pourrait également vous intéresser

Impact de la volatilité confirmée du marché automobile suisse sur les voitures neuves et d’occasion

13 May 2022

Le marché suisse des voitures neuves est particulièrement volatil depuis deux ans. Confinements, fermetures de concessionnaires et d’usines et livraisons perturbées par une pénurie de...

Modeste remontée des prix en Suisse

06 May 2022

Ces deux dernières années, le marché suisse de la voiture d’occasion se caractérise par une forte demande, une offre faible et des prix en hausse....

Mercedes-Benz ouvre un pôle logiciel pour l’électrique en Allemagne

29 Apr 2022

Pour monter en puissance sur les véhicules électriques et les logiciels, Mercedes-Benz a investi plus de 200 millions € dans un nouveau site spécialisé. L’Electric Software Hub,...

Je souhaite m'abonner à la newsletter d'Autovista24.

*Champ obligatoire
Je souhaite m'abonner à la newsletter d'Autovista24.
Nous utilisons des pixels dans nos e-mails pour surveiller chaque fois que vous ouvrez, transférez ou cliquez sur les URL de nos e-mails. Cela nous aide à surveiller et à mesurer les performances et l'efficacité de nos e-mails. Nous combinons cela avec les informations que vous avez fournies lors de votre inscription à nos e-mails et vos informations de navigation afin que nous puissions mieux personnaliser et améliorer notre marketing pour vous, et personnaliser votre expérience utilisateur sur notre site Web.En vous inscrivant, vous avez donné votre consentement à l'utilisation de vos données dans le but de vous envoyer les e-mails sélectionnés et à l'utilisation de pixels espions. Vous pouvez retirer votre consentement à recevoir nos e-mails et le suivi associé à tout moment en suivant ce lien vers notre Centre de préférences de messagerie et en mettant à jour vos préférences. Pour plus d'informations sur le traitement de vos données personnelles, veuillez vous référer à la politique de confidentialité d'Eurotax.