Insights News

Toyota s’engage à vendre exclusivement des voitures à émissions zéro en Europe

Autovista24 | 13 Jan 2022

À propos de l'auteur

Autovista24

Autovista24 informe quotidiennement les experts du secteur automobile, les décideurs ainsi que les analystes sur les tendances du marché. Les articles, vidéos, podcasts et webinaires sont le fruit de recherches et d'entretiens menés par l'équipe de journalistes d'Autovista24. Les collabarateurs du Groupe Autovista et d´Eurotax sont une source supplémentaire d'informations qu'Autovista24.com publie régulièrement.

Le géant japonais Toyota a déclaré son intention de ne plus vendre que des véhicules zéro émission (ZEV) en Europe occidentale à l’horizon 2035. L’annonce surprend, quand on sait que le constructeur automobile a longtemps cherché à défendre l’hybride comme l’autre voie vers la neutralité carbone.

Dans un changement de cap inattendu, Toyota s’aligne sur les politiques climatiques internationales et se fixe un nouvel objectif pour les ZEV, à hauteur d’au moins 50 pour cent de ses ventes en Europe de l’ouest d’ici la fin 2030. Cette décision signale une évolution importante du fabricant, connu pour son attachement à la technologie hybride et sa réputation de marque rétive à l’électrification.

« Au-delà de 2030, nous tablons sur une progression encore plus forte de la demande de ZEV. Toyota se tiendra donc prêt à réduire de 100 % les émissions de CO2 de tous ses véhicules neufs d’ici à 2035 en Europe de l’ouest, sous réserve de la mise en place, d’ici là, d’infrastructures suffisantes de recharge électrique et de ravitaillement en hydrogène, ainsi que de l’augmentation nécessaire des capacités en énergies renouvelables, a déclaré Matt Harrison, président et directeur général de Toyota Motor Europe. »

Avec son programme FIT for 55 (« paré pour 55 »), l’Union européenne vise la disparition de la vente de véhicules à carburant fossile à l’horizon 2035. Malgré sa position de mastodonte parmi les fabricants mondiaux de voitures, Toyota avait jusqu’ici manqué de clarté sur sa stratégie européenne d’électromobilité. Cette incertitude avait sans doute ouvert au constructeur de véhicules électriques à batterie Tesla une fenêtre de tir pour dépasser l’entreprise japonaise au classement des marques automobiles les plus prisées.  

D’autres fabricants visent les mêmes objectifs de neutralité carbone : Volkswagen a programmé la fin des voitures à moteur à combustion interne en Europe en 2035 et Mercedes-Benz s’est engagé à passer au tout-électrique d’ici la fin de la décennie, là où le marché le permettra.

« Beyond zero » ?

Toyota a annoncé à son forum Kenshiki sa nouvelle stratégie commerciale européenne tout en promettant d’atteindre la neutralité carbone « aussi vite que possible ». Le constructeur mettra l’accent sur un « choix diversifié de motorisations à faibles émissions de CO2 » proposé à l’ensemble de sa clientèle.

Il se prépare à commercialiser un nombre croissant de ZEV abordables dans les années qui viennent : le nouveau SUV bZ4X, premier modèle de sa gamme Beyond Zero , arrivera sur le marché européen en 2022. Sa marque Lexus aura aussi son rôle à jouer, avec un nouveau SUV à batterie, le RZ, prévu pour le premier semestre 2022. Et la marque vise un quasi doublement de ses ventes annuelles avec l’objectif de 130 000 véhicules en 2025.

Si Toyota se place dorénavant sur une ligne tout-électrique en Europe, le groupe n’a pas signé l’accord de la COP26 des Nations Unies de novembre dernier prévoyant la fin des voitures à moteur thermique d’ici 2035 sur les grands marchés et 2040 partout dans le monde. À l’époque, Toyota avait déclaré que de grandes régions du monde, plus spécifiquement l’Asie, l’Afrique et le Moyen-Orient, n’étaient pas prêtes pour les voitures zéro émission.

« Toyota s’est engagé à mettre des millions de véhicules électriques à batterie à la disposition de sa clientèle. Toutefois, pour réduire au maximum nos émissions nettes de carbone à l’échelle planétaire, il faudra recourir à nos différentes types de véhicules électrifiés, hybrides auto-rechargeables, hybrides rechargeables, électriques à batterie et à pile à combustible, en optimisant leurs proportions respectives pour tirer le meilleur parti des contraintes de l’infrastructure, de la situation des clients dans chaque région du monde mais aussi de l’approvisionnement limité et de l’amélioration des performances des batteries, a expliqué Gill Pratt, directeur scientifique de Toyota et directeur général du Tokyo Research Institute. »

Toyota voit dans l’hydrogène un des piliers de la réduction des émissions de CO2, pour les voitures mais pas uniquement. Le constructeur s’apprête à lancer la production de modules de pile à combustible de deuxième génération en Belgique en janvier 2022. Modules qui pourraient servir dans les véhicules de tourisme, camions, bus, trains et bateaux.

L’entreprise japonaise a également révélé qu’à l’issue d’essais prototype en 2020, elle introduirait la technologie des batteries tout-solide en premier lieu sur les véhicules hybrides avant de l’étendre aux véhicules à batterie. Nombreux sont d’ailleurs les fabricants tablant sur cette technologie qui a l’avantage d’offrir densité énergétique plus élevée, autonomie accrue, temps de charge raccourcis et sécurité améliorée.

Ce contenu vous est présenté par Autovista24.

Veuillez noter que cet article est une traduction d’un article original publié en anglais sur Autovista24 et il peut donc contenir des fautes de grammaire mineures. En cas de divergence ou d’incohérence entre la traduction et la version anglaise, la version anglaise prévaut toujours.

Aussi intéressant

Insights Avril 2021

Comment se comportent les voitures diesel, essence, hybrides ou électriques sur le marché actuellement? Grâce à nos insights mensuels, vous pouvez voir d´un simple coup...

Mercedes-Benz passe au modèle d’agence pour la vente en Europe

21 Dec 2021

Mercedes-Benz a conclu un accord avec la Fédération européenne des amicales de concessionnaires Mercedes-Benz (FEAC) pour introduire le modèle de l’agence en Europe. Dans ce...

Je souhaite m'abonner à la newsletter d'Autovista24.

*Champ obligatoire
Je souhaite m'abonner à la newsletter d'Autovista24.
Nous utilisons des pixels dans nos e-mails pour surveiller chaque fois que vous ouvrez, transférez ou cliquez sur les URL de nos e-mails. Cela nous aide à surveiller et à mesurer les performances et l'efficacité de nos e-mails. Nous combinons cela avec les informations que vous avez fournies lors de votre inscription à nos e-mails et vos informations de navigation afin que nous puissions mieux personnaliser et améliorer notre marketing pour vous, et personnaliser votre expérience utilisateur sur notre site Web.En vous inscrivant, vous avez donné votre consentement à l'utilisation de vos données dans le but de vous envoyer les e-mails sélectionnés et à l'utilisation de pixels espions. Vous pouvez retirer votre consentement à recevoir nos e-mails et le suivi associé à tout moment en suivant ce lien vers notre Centre de préférences de messagerie et en mettant à jour vos préférences. Pour plus d'informations sur le traitement de vos données personnelles, veuillez vous référer à la politique de confidentialité d'Eurotax.