Feuille de route pour la mobilité électrique : montée en puissance de la politique suisse

Autovista24 | 02 Jun 2022

À propos de l'auteur

Autovista24

Autovista24 informe quotidiennement les experts du secteur automobile, les décideurs ainsi que les analystes sur les tendances du marché. Les articles, vidéos, podcasts et webinaires sont le fruit de recherches et d'entretiens menés par l'équipe de journalistes d'Autovista24. Les collabarateurs du Groupe Autovista et d´Eurotax sont une source supplémentaire d'informations qu'Autovista24.com publie régulièrement.

Elektromobilität

La Suisse s’apprête à élargir ses mesures d’accompagnement de la transition vers les véhicules électriques. La feuille de route pour l’électromobilité fixe des objectifs précis pour booster l’adoption de technologies bas ou zéro carbone.

Parmi ceux-ci, porter la proportion de véhicules électriques, notamment plug-in hybrides, à 50 % des immatriculations de voitures neuves d’ici 2025. Au premier trimestre 2022, les premières immatriculations d’électriques ont atteint en Suisse 25,5 % de part de marché ; la feuille de route électromobilité se donne l’objectif d’un doublement dans les trois ans.

Le portefeuille de mesures, initié par l’Office fédéral de l’énergie, inclut aussi de parvenir à 20 000 stations publiques de recharge d’ici le milieu de la décennie. L’augmentation serait substantielle : 7 150 bornes de chargement étaient en opération dans le pays au début de l’année.

Autre objectif, multiplier les possibilités pratiques de recharge dans les espaces publics et privés, à la maison et au travail, pour une infrastructure mieux adaptée aux utilisateurs et au réseau électrique.

Initiative pour l’électromobilité

Les nouvelles mesures de la feuille de route, initialement lancée en 2018, ont reçu le soutien d’acteurs de premier plan des secteurs de l’automobile, l’électricité, l’immobilier et les parcs de véhicules. Le gouvernement fédéral ainsi que les cantons et municipalités appuient également cet élargissement.

« Plusieurs ateliers, une rencontre au sommet et une consultation écrite des acteurs de la feuille de route ont permis de formuler conjointement les nouveaux objectifs pour 2025. Les acteurs de la feuille de route et d’autres intéressés ont été invités à adapter les mesures actuelles aux nouveaux objectifs et à soumettre de nouvelles mesures, a expliqué l’Office fédéral de l’énergie dans une récente déclaration. »

Il ne s’agit pas de financer des programmes de véhicules électriques mais de promouvoir l’électromobilité grâce à des mesures coordonnées d’incitation. Le gouvernement fédéral apporte son soutien aux initiatives individuelles et cette approche a été couronnée de succès.

Au moment de son introduction en 2018, un des principaux objectifs du projet était de faire progresser le nombre de véhicules électriques sur le marché suisse du neuf de 3 % à 15 % en 2022. Objectif atteint en 2021 par le pays qui a dépassé les attentes avec un chiffre moyen de nouveaux véhicules électriques immatriculés atteignant les 23 %.

Électrification et chargement

« L’intention principale de l’initiative était de lever les freins à l’électromobilité et de créer un environnement favorable à son développement, a déclaré Alois Freidhof, chef de projet à l’Office fédéral de l’énergie. »

Cette action a pris de multiples formes, notamment l’effort d’électrification des parcs automobiles d’entreprise, l’offre d’électriques dans les programmes d’autopartage et de location, la montée en puissance de la charge bidirectionnelle et l’alimentation des bornes de recharge en énergie renouvelable.

Parmi les sociétés qui appuient la feuille de route, on compte Tesla, Siemens et ABB, cette dernière proposant des solutions pour l’automobile qui vont des bornes murales compactes CA aux postes de recharge rapide CC. En tout, 59 organisations participent à la feuille de route qui compte 75 mesures ciblant le développement de l’infrastructure de recharge, notamment dans les bâtiments à occupants multiples. Autre point focal, l’économie circulaire des batteries pour véhicules, les acteurs de la filière s’intéressant aux possibilités de recyclage et de réutilisation.

Ce contenu vous est présenté par Autovista24.

Veuillez noter que cet article est une traduction d’un article original publié en anglais sur Autovista24 et il peut donc contenir des fautes de grammaire mineures. En cas de divergence ou d’incohérence entre la traduction et la version anglaise, la version anglaise prévaut toujours.

Ceci pourrait également vous intéresser

Projet de passeport batterie, une première mondiale en Allemagne

20 May 2022

Si les batteries de véhicules électriques ne sont pas aussi vertes que le souhaiterait le secteur automobile, cela pourrait bientôt changer. Des fabricants de batteries...

Modeste remontée des prix en Suisse

06 May 2022

Ces deux dernières années, le marché suisse de la voiture d’occasion se caractérise par une forte demande, une offre faible et des prix en hausse....

Impact de la volatilité confirmée du marché automobile suisse sur les voitures neuves et d’occasion

13 May 2022

Le marché suisse des voitures neuves est particulièrement volatil depuis deux ans. Confinements, fermetures de concessionnaires et d’usines et livraisons perturbées par une pénurie de...

Je souhaite m'abonner à la newsletter d'Autovista24.

*Champ obligatoire
Je souhaite m'abonner à la newsletter d'Autovista24.
Nous utilisons des pixels dans nos e-mails pour surveiller chaque fois que vous ouvrez, transférez ou cliquez sur les URL de nos e-mails. Cela nous aide à surveiller et à mesurer les performances et l'efficacité de nos e-mails. Nous combinons cela avec les informations que vous avez fournies lors de votre inscription à nos e-mails et vos informations de navigation afin que nous puissions mieux personnaliser et améliorer notre marketing pour vous, et personnaliser votre expérience utilisateur sur notre site Web.En vous inscrivant, vous avez donné votre consentement à l'utilisation de vos données dans le but de vous envoyer les e-mails sélectionnés et à l'utilisation de pixels espions. Vous pouvez retirer votre consentement à recevoir nos e-mails et le suivi associé à tout moment en suivant ce lien vers notre Centre de préférences de messagerie et en mettant à jour vos préférences. Pour plus d'informations sur le traitement de vos données personnelles, veuillez vous référer à la politique de confidentialité d'Eurotax.